L’épinoche

(Source : Office de l’agriculture et de la nature Münsignen / Berne)

 Caractéristiques morphologiques

L’épinoche possède trois épines dorsales libres qui servent à la défense contre les prédateurs. En outre, les rayons antérieurs des nageoires pelviennes ainsi que le premier rayon de la nageoire anale sont également transformés en fortes épines très pointues. A leur base, les épines sont encastrées dans une articulation osseuse comportant un système de blocage, lequel permet à l’épinoche de dresser ses épines aussi longtemps qu’elle le désire sans fournir d’effort musculaire. Sans écailles véritables, sa ligne latérale et le pédoncule caudal sont recouverts de plaques osseuses (2 à 3 formes selon le degré de blindage) ; dos gris bleu à vert olive, flancs avec reflets métalliques, ventre blanchâtre. A l’époque du frai, le mâle a le dos vert bleu et la gorge ainsi que l’avant de la face ventrale rouges. Iris bleu argenté brillant, nageoires transparentes.

Longueur moyenne : 5 à 8 cm, au maximum : 11 cm de long (forme marine migratrice).

Mœurs

Primitivement, l’épinoche est un migrateur marin qui monte dans les eaux douces pour se reproduire. Avec le temps, des populations d’eau douce sédentaires se sont développées. La période de reproduction s’étend d’avril à juin ; le mâle construit un nid avec des fragments de plantes, constitue et défend un territoire et effectue une parade ; la femelle pond en plusieurs fois dans le nid (100 à 4000 œufs par femelle) ; l’éclosion a lieu après 7 à 8 jours ; le mâle surveille les œufs et les larves fraîchement écloses. La nourriture se compose de vers, de petits crustacés, de larves d’insectes ainsi que d’œufs et d’alevins de poissons.